colorblocking-linéaire

La technique du “Colorblocking”

Oui j’ai bien dit « Colorblocking », ou si vous préférez « Color Block » ou « Bloc de Couleurs » en français !

Mais de quoi parle-t-on ? Restez, je vous explique tout ça de suite 😊

.

—————————————————————————-
Bienvenue sur Les secrets du Merchandising !
Vous voudrez sans doute bénéficier de mon outil de diagnostic gratuit qui se compose de

30 questions et actions pour comprendre et améliorer le merchandising de votre commerce ?!
N’attendez plus, cliquez ici pour télécharger le bonus gratuitement ! 🙂

—————————————————————————-

.

Définition

Le « colorblocking » est une technique permettant de juxtaposer plusieurs couleurs, dans la plupart du temps vives, pour créer un contraste fort et interpeller le regard des clients. Il faut ainsi jouer sur l’ordre des couleurs pour attirer l’œil des acheteurs.

Source : Pinterest

Pour maitriser cette technique, il faut tout d’abord connaître le cercle chromatique, qui définit les couleurs primaires (cyan, magenta, jaune), les couleurs secondaires (vert, violet, orange) et surtout les couleurs complémentaires (magenta-vert, cyan-orange, jaune-violet).

Cercle chromatique

C’est en effet ces dernières qui sont souvent utilisées pour créer le meilleur contraste visuel. Il faut ainsi utiliser les couleurs opposées, mais également les tons chauds (rouge, orange, jaune, beige…) et les tons froids (vert, bleu, violet, gris…).

.

Origine

Fin des années 50, début des années 60, deux courants ont vu le jour :
Yves Saint Laurent avec sa robe inspirée d’un célèbre tableau de Piet Mondrian et le Pop Art d’Andy Warhol.

Source : Robe Yves Saint Laurent et Marilyn Monroe

Aujourd’hui encore, ces œuvres sont souvent remises aux goûts du jour. Elles sont pour moi iconiques, intemporelles et tendances. Elles ont permis de mettre en avant l’intérêt de créer des contrastes visuels avec les couleurs, de créer des harmonies colorées fun et flashy, de rendre accessible l’art à toutes les classes et de créer de nouvelles tendances modes encore utilisées de nos jours.

.

Pourquoi utiliser les couleurs ?

Pour 3 raisons les couleurs sont importantes.

Tout d’abord, la vue est notre sens premier. L’œil est attiré à 93% par l’aspect visuel, soit la couleur, c’est seulement après que le client va regarder la matière, la forme, les caractéristiques d’un produit… D’ailleurs, 85% des clients affirment que la couleur est la raison principale de passer à l’achat.

Source : Pinterest

Ensuite, les couleurs influencent l’humeur de l’acheteur. En effet, il ne faut pas utiliser les mêmes couleurs en été qu’en hiver.

Par exemple
En automne, ce sont des teintes ternes qui seront présentes comme le marron, orange, beige…

Source : Pinterest

Retrouvez également l’instant critiques n°5 : comment créer une harmonie colorée sur un mural en automne.

En hiver, ce sont des teintes plutôt sombres et/ou scintillantes qui sont utilisées comme le bordeaux, noir, gris, doré, argenté…

En été, on retrouvera des teintes flashy et lumineuses comme le jaune, fuchsia, turquoise, blanc…

Au printemps, ce seront des teintes plus pastel, douces et fraichement colorées comme le rose, vert, bleu, parme…

Source : Pinterest

Pour finir, chaque couleur évoque un sentiment différent.

Par exemple
le rouge est stimulant : amour, passion, urgence, soldes, énergie, feu, danger, colère, énervement…,
le bleu est reposant : calme, sérénité, paix, eau, sagesse, loyauté, fraicheur, productivité…,
le vert est ressourçant : nature, tranquillité, zen, environnement, santé, espérance, chance, concentration…

.

Objectifs

Il y a plusieurs objectifs qui justifient l’utilisation de cette technique du « Colorblocking ».

Dans un premier temps, je dirais que c’est très intéressant pour créer une expérience client captivante, innovante, fun et décalée. En créant une atmosphère différente, le client va être surpris, il va s’interroger, être stimulé et cette environnement va créer une identité de marque remarquable et différenciante.

Source : Pinterest

Bien sûr, ce savoir-faire va permettre d’attirer et séduire très fortement le regard du client, mais également de l’orienter dans l’espace de vente, de rendre le parcours agréable et de faciliter l’achat lorsque les linéaires sont répartis par bloc de couleurs.

Source : Pinterest

Cette technique est utile pour mettre en valeur une offre de produit qui est déclinée en plusieurs coloris, ça va permettre de rythmer et dynamiser la présentation / le linéaire.

Source : Pinterest

La couleur étant une raison essentielle d’acquisition, les achats d’impulsions sont alors visés.

De plus, un produit scénarisé permet de détourner l’attention du client sur un autre aspect que le prix.

Source : Pinterest

J’espère vous avoir éclairé sur cette technique du « Color Block », parce qu’elle est très prononcée visuellement tout le monde n’ose pas l’utiliser. La nouveauté fait souvent peur, mais parfois il faut savoir prendre des risques pour se faire remarquer…

Vous pouvez également retrouver ici un exemple de vitrine avec la technique du “Colorblocking”

Alors que pensez-vous du « Colorblocking » ?
Seriez-vous un adepte ou êtes-vous retissant à l’appliquer ?

.

.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire