vitrine-attractive

Mes 10 conseils pour réaliser une vitrine attractive

Savoir utiliser sa vitrine est essentiel pour attirer les passants à entrer dans sa boutique. La vitrine est le premier outil de communication. Il faut savoir que la communication n’est pas que verbale, elle est même majoritairement visuelle. Le non-verbal représente 93% de la communication.

Lorsque vous réaliser votre vitrine, vous devez la scénariser, la décorer et utiliser des écrits tel qu’un logo, un lettrage ou un texte. Vous n’avez en réalité que 3 secondes pour attirer le regard des passants, c’est peu ! Alors autant vous dire que votre implantation doit interpeller très rapidement pour stopper vos futurs acheteurs.

Plus précisément, l’objectif premier d’une vitrine est de valoriser ses produits. Cette action doit représenter votre image de marque, vos valeurs et parler à votre cible client.

Très bien, mais comment fait-on pour réaliser une vitrine qui raconte une histoire, qui met en valeur son offre et qui attire, voire inspire, vos futurs clients ?

—————————————————————————-
Bienvenue sur Les secrets du Merchandising !
Vous voudrez sans doute bénéficier de mon outil de diagnostic gratuit qui se compose de
30 questions et actions pour comprendre et améliorer le merchandising de votre commerce ?!
N’attendez plus, cliquez ici pour télécharger le bonus gratuitement ! 🙂
—————————————————————————-

.

Voici mes 10 conseils pour réussir cette implantation :

.

1 – Choisir un thème

En sélectionnant un thème vous allez pouvoir raconter une histoire, une scène de vie, un voyage, une rencontre… peut importe tant qu’il véhicule votre message.

Voici quelques exemples de thèmes qui évoquent la saison d’été : le bord de mer, la forêt tropicale, la piscine, les jeux de plage, la pêche, les boissons fraiches, les fruits, les cocktails, les fleurs, les pique-niques, les vacances en famille, les voyages, l’eau, le ciel bleu, le soleil, les bateaux… Bref une multitude de sujets peut évoquer cette période et correspondre à votre identité de marque.

Si vous trouvez que ces thèmes sont trop « clichés » vous pouvez partir sur une idée qui suit les tendances du moment telles que le style bohème avec des macramés ou des cactus…

Retrouvez dans l’instant critiques n°8 un exemple de vitrine inspirante de la marque Anthropologie qui utilise le thème du voyage dans un désert de cactus.

.

Pour connaître ces tendances inspirez-vous de l’actualité (générale, ville, quartier…), des évènements du calendrier, des évènements commerciaux, des magazines, des réseaux sociaux, des concurrents

Si vous reprenez comme exemple la photo de la vitrine en couverture de cet article, le thème choisi est la boisson typique de l’Italie le Limoncello, fabriquer à base de zestes de citron, d’alcool, d’eau et de sucre.

Vous n’êtes pas curieux d’en savoir plus ?

.

2 – Choisir une ou des couleur(s)

Comme lorsque vous vous habillez, vous choisissez un nombre limité de couleurs ou de motifs. Et bien là, c’est pareil !

Vous devez vous restreindre à maximum 3 couleurs (4 si vous choisissez des tons neutres). Une fois choisies, vous devez proportionner les couleurs en 3 catégories : une dominante (50%), une clé (30%) et une tonique (20%).
Si vous reprenez l’exemple de la vitrine de couverture :

La dominante est le blanc, c’est la couleur qui est le plus présente dans la vitrine et c’est celle qui va interpeler en premier. Si vous regardez votre œil est d’abord attirer par la commode blanche.

La clé est le gris et le marron, il y en deux et ce n’est pas gênant lorsque ce sont des tons neutres. Ils permettent d’adoucir la présentation et de créer du relief. C’est la deuxième couleur la plus présente.

La tonique est le jaune, souvent vive et forte, cette couleur va permettre de faire circuler le regard dans la vitrine, de gauche à droite et de bas en haut, afin de ne rater aucun élément.

Source : Pinterest

Vous pouvez ainsi choisir vos couleurs en fonction de votre thème, de votre marque, de vos produits ou des tendances à la mode. Petite astuce, utilisez des couleurs différentes pour créer du contraste : chaud, froid, neutre, pastel, primaire, complémentaire…

Retrouvez l’instant critiques n°7 de la marque Del Carmen qui vous montre l’importance de la maitrise des couleurs avec sa réalisation de vitrine en colorblocking.

.

3 – Choisir un objet

L’objet doit être dans la continuité de votre thème. Il doit être représentatif de ce dernier, évoquer la saison et représenter votre collection. L’objet choisi peut d’ailleurs représenter votre marque, votre logo ou un motif qui est imprimé sur l’un de vos produits.

Dans l’exemple de la vitrine Limoncello c’est le citron qui a été choisi.

Si vous prenez d’autres exemple comme : le thème des bateaux, ça peut être une encre, la plage ça peut être le sable ou les coquillages, le pique-nique ça peut être la nappe rouge et blanche à carreaux ou les paniers en osier, la forêt tropicale ça peut être les feuilles de bananier ou les perroquets….

Bref vous comprenez le but, vous devez faire ressortir un élément fort et phare qui va inspirer et parler à vos clients.

.

4 – Sélectionner un motif ou une texture

En réalité, je devrais plutôt vous dire choisissez des motifs ou des textures. Vous pouvez tout à fait mixer votre sélection. Il n’est pas toujours évident de mélanger des imprimés, mais ce n’est pas impossible. D’ailleurs, certaines marques, comme Desigual ou Make My Lemonade, en font leur identité et se démarquent ainsi.

Au niveau des textures, vous pouvez mélanger des matières et des finitions différentes.

Dans mon exemple, il n’y a pas beaucoup de motifs, seulement des carreaux sur un torchon déplié sur la commode, un bouquet de fleur champêtre, des logos vintages et le dessin d’un citron. Je dirais : « Assez sobre et dans une cohérence de style ». 

Pour les matières, il y a un peu plus de mélanges comme avec le bois marron brut et le blanc patiné et usé, le métal galvanisé des seaux, les citrons lisses ou sous forme de liquide, les bouteilles en verre et des verres de différentes en formes, tailles et finitions.

A vous de jouer et trouver le bon Mix & Match pour un effet Whaou !

.

5 – Raconter une histoire

Lorsque vous créez une implantation, obligez-vous à raconter une histoire précise.

Dans mon exemple, l’histoire évoque un esprit vintage, artisanal et champêtre. Si je devais vous raconter l’histoire de cette vitrine voici ce que je pourrais vous dire :

« Clara, productrice de limoncello de mère en fille, vend ces produits dans sa petite ferme de production locale en Sicile. Après avoir réalisé sa cueillette du jour de citrons, ramassé un bouquet de fleurs des champs, elle vous accueille pour une dégustation en toute simplicité et authenticité sur son stand dans la boutique du coin. »

Vous pouvez raconter, exprimer et mettre en scène ce que vous souhaitez en respectant votre image et vos valeurs.

En s’imposant de raconter une histoire concrète, votre mise en situation sera plus réaliste, inspirante et intéressante. N’oubliez pas qu’une vitrine doit surprendre, faire voyager et surtout faire rêver.

.

6 – Choisir un produit

Comme je vous l’indiquais au début de cet article, l’objectif principal d’une vitrine est de mettre en valeur son offre. Vous devez ainsi sélectionner le ou les produits que vous souhaitez mettre en avant.

Il faut parfois choisir peu d’articles pour obtenir une meilleure lisibilité. La répétition d’un seul et même produit est souvent efficace, le client se projette plus facilement. Choisissez des produits qui sont additionnels ou complémentaires, comme lorsque vous réalisez une vente. Accessoiriser vos présentations permettra de finaliser la présentation et augmenter votre panier moyen.

N’oubliez pas qu’il est obligatoire de mentionner les prix dans sa vitrine. Essayez d’utiliser un support adapté, neutre et subtil pour ne pas trop attirer le regard sur les prix. En revanche un client qui ne voit pas les prix ne se projettera pas dans l’achat, faites en sorte de le rendre lisible et coordonné au décor.

La sélection de vos articles doit refléter votre positionnement, misez de ce fait sur les nouveautés et les meilleures ventes.

Dans mon exemple, le produit phare est le limoncello en bouteille. Mais, il y a d’autre produits complémentaires comme les verres, les carafes, les torchons, les bonbonnières.

Dernière information, ne négligez pas la propreté de votre vitrine, il est primordial de présenter vos produits dans un espace soigné pour augmenter la perception de leur valeur.

.

7 – Ne pas surcharger l’implantation

Attention à l’implantation et à la mise en scène. Décorer et ajouter des objets c’est bien, mais les éléments visuels ne doivent pas voler la vedette au produit que vous vendez !

Il serait dommage que votre client souhaite acheter votre commode plutôt que votre Limoncello !

Dans l’ensemble, privilégiez un décor minimaliste et élégant. N’oubliez pas le regard client !

Voici quelques méthodes pour réussir cette étape :

  • Créer du volume via une implantation en pyramide.
  • Travailler vos implantations par chiffres impairs.
  • Créer du contraste et des respirations avec des pleins et des vides.
  • Utilisez la hauteur, la largeur et la profondeur de votre espace.
  • Les produits doivent être à hauteur des yeux.
  • Exposez moins de produits, mais changez-les plus souvent.

Avec toutes ces astuces vous obtiendrez un résultat harmonieux, épuré, équilibré et dynamique.

.

8 – Créer une cohérence avec son intérieur

N’oubliez pas que votre client ne doit pas rester dehors sur le trottoir à contempler votre vitrine et repartir. L’objectif est de l’attirer à l’intérieur. Pour cela il est souvent recommandé d’avoir une vitrine ouverte sur votre magasin afin que le client puisse de l’extérieur voire votre intérieur de boutique. Un léger aperçu peut susciter l’intérêt d’entrer.

Notez cependant qu’un fond « fermé » permettra d’imposer une présentation et avoir une mise en scène plus accrocheuse.

De plus, essayez de garder un fil conducteur, notamment sur la première zone d’entrée qui est en réalité votre seconde vitrine. L’implantation ne doit pas être identique pour ne pas lasser votre client, mais elle doit avoir un lien et toujours surprendre votre client. Effectuez également, quelques rappels le long du parcours client. Ainsi, vous garderez une cohérence et une identité visuelle forte.

.

9 – L’éclairage

Je vous en parle régulièrement dans mes articles ou « instant critiques». Un magasin ou une vitrine sans éclairage est un travail inachevé ! Lorsque vous travaillez une vitrine, il faut savoir que la lumière naturelle va créer des reflets qui peuvent empêcher la bonne lecture de votre offre. Des spots ou des rails lumineux, de tons blancs ou chauds, vont offrir une meilleure lisibilité à votre réalisation. Orientez la lumière sur vos produits phares pour faire circuler le regard des clients là où vous le souhaitez.

Petite astuce, vous pouvez utiliser des spots à variateur d’intensité pour vous adapter à la luminosité extérieure et au moment de la journée.

Pour finir, investissez dans un système de spots orientables à LED pour une durée d’utilisation optimale.

.

10 – Planifier vos vitrines

Afin de ne pas rater le meilleur moment de vous démarquer, je vous conseille de réaliser un calendrier de planification de vos vitrines. Idéalement vous devez les changer une fois par mois. Certains mois de l’année seront plus faciles que d’autres à mettre en place. C’est pourquoi réfléchir en amont à vos thèmes, vos couleurs, vos décors… va vous permettre d’anticiper vos besoins en matériel, outils, budget et temps.

Faites une liste de vos besoins, écrivez votre histoire et vous pouvez même réaliser un croquis pour mieux visualiser. En travaillant en avance vos projets, vous pourrez y réfléchir à plusieurs reprises et les peaufiner.  Attention toutefois de ne pas y passer trop de temps et en perdre inutilement !

Avec ce système vous arriverez mieux à maitriser votre budget « décor » puisque vous saurez ce que vous pouvez réutiliser et recycler au fur et à mesure. N’hésitez pas à regarder les vitrines des autres magasins pour vous inspirer. Feuilletez des magazines ou surfer sur Pinterest pour chopper les dernières tendances du moment.

En termes de budget vous pouvez investir pour 50€ comme pour 300€. Tout dépend de votre intention et de l’estimation de la valeur que votre vitrine vous rapporte. Pour limiter les frais récupérer des objets dans des vide greniers, dépôt ventes, magasin de troc et allez dans des magasins de décoration ou bricolage grand public. Faites travailler votre imagination, créer vous-même, lancez-vous dans le DIY (do it yourself = le faire soit même), vous savez de simples cartons recouverts de papier ou de tissus peuvent faire de superbes supports.

.

Voici de nombreux conseils que je pouvais vous apporter.
Est-ce qu’ils vous ont permis d’imaginer vos futures vitrines attractives ?
Je suis sûre qu’avec un peu d’idées et d’imagination vous pouvez y arriver 😉


Alors, il ne me reste plus qu’à vous dire « Tous à vos vitrines » !
Lancez-vous et amusez-vous…
Et n’hésitez pas à m’envoyer vos photos de réalisations, nous pourrions même les étudier ensemble !

Vous pouvez également retrouver plus d’informations dans ce livre :

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

  1. J’adore les conseils offerts sur ce blog. Je l’ai déjà indiqué dans un autre commentaire comme quoi je ne suis pas commerçant, mais depuis que je lis les articles, je ne peux plus passer devant une vitrine sans observer son agencement. Merci !

  2. Bonjour,
    Un article pleins de bons conseils très utiles pour un commerçant mais pas que… 😉

  3. Très bel article qui donne un déroulé clair et précis. Je n’hésiterai pas à le transmettre à mon réseau 😉

  4. J’aime beaucoup ton analyse de la vitrine en photo 😀, c’est hyper clair ! C’est marrant pour moi, j’aurai dit que la couleur dominante était le jaune et pas le blanc donc tes explications sont bien utiles!! J’ai l’impression que certains commerçant ne se rendent pas bien compte de l’importance de la vitrine : c’est à mon avis 80% du choix d’entrer dans une boutique pour le client et il me semble qu’ils devraient y accorder bien plus d’importance pour augmenter leur clientèle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :