planogramme-3D

Planogramme : Définition

Dans la famille des outils indispensables pour
améliorer votre rentabilité et l’esthétisme de votre boutique,
je vous présente le Planogramme
 !

.

De quoi s’agit-il ? Je vous explique tout dans cet article…

.

—————————————————————————-
Bienvenue sur Les secrets du Merchandising !
Vous voudrez sans doute bénéficier de mon outil de diagnostic gratuit qui se compose de
30 questions et actions pour comprendre et améliorer le merchandising de votre commerce ?!
N’attendez plus, cliquez ici pour télécharger le bonus gratuitement ! 🙂
—————————————————————————-

.

Définition

.

Un planogramme est une représentation visuelle d’une implantation qui permet de disposer les produits par références dans une structure commerciale.

Il peut représenter un linéaire, un rayon, une gondole, une étagère, un présentoir, une vitrine, un podium…

Il est généralement vu de face, mais peut aussi être en 3D.

.

planogramme-3D-2

Source : Alinéa

.

Cet outil permet de travailler les différentes possibilités d’implantation, d’optimiser l’espace, de calculer sa rentabilité, de prévoir les stocks nécessaires et d’anticiper les besoins en matériel.

Je vous explique tous ses avantages en détail…

.

..

Avantages

.

Optimiser l’espace

Source : Alinéa

C’est tout simplement améliorer l’organisation de l’espace pour obtenir une meilleure circulation, une meilleure lisibilité, la meilleure segmentation des rayons et la meilleure répartition des références.

Le but est d’avoir les bons produits, au bon endroit, au bon moment, à la bonne quantité et au bon prix. C’est la notion de Kepner avec la règle des 5B, je vous invite à lire ou relire mon article à ce sujet.

.

Tester les différentes possibilités d’implantation

.

En effet, le premier objectif de cet outil est de permettre de disposer et de visualiser l’implantation des produits dans un espace précis et dédié. Le regroupement des produits doit permettre aux clients de les identifier rapidement et instinctivement. Ainsi vous pouvez contrôler, modifier, adapter, interchanger la disposition de chaque élément avant de réaliser votre implantation le jour J.

Cet outil permet de réfléchir à toutes les possibilités d’agencement avant de se lancer et de choisir la meilleure stratégie d’optimisation.

.

Source : Alinéa

Source : Alinéa.

Il permet également d’effectuer des analyses destinées à augmenter les ventes des produits.

Dans la grande distribution, le planogramme permet de négocier l’espace et l’emplacement de chaque marque avec les fournisseurs. La meilleure disposition d’un produit est un atout majeur tant pour les marques que pour les établissements qui les vendent. Ce travail précis augmente la visibilité, l’accroissement des ventes, la rotation des stocks et permet de négocier des accords spéciaux et avantageux pour les deux parties.

De plus, avec un planogramme, vous pouvez déléguer la réalisation terrain. Le personnel qui réalisera l’implantation aura toutes les informations nécessaires pour gagner du temps et mettre en place efficacement et précisément les produits comme vous le souhaitez..

.

Prévoir les stocks nécessaires et les besoins matériels 

.

En visualisant votre agencement, vous pouvez définir précisément les éléments matériels dont vous aurez besoin le jour de l’installation. Vous aurez la possibilité d’anticiper aussi vos outils de communication. Vous pourrez ainsi calculer et prévoir votre investissement en amont.

De plus, vous pouvez définir et anticiper vos commandes de marchandises pour couvrir vos premières semaines de vente et obtenir un facing idéal qui correspond à votre image de marque. Vous pouvez également réfléchir aux ventes additionnelles ou complémentaires que vous pouvez réaliser, afin d’augmenter votre panier moyen.

.

Source : Alinéa

.

La gestion des stocks est très importante pour contrôler ses économies, c’est pourquoi la prise en compte du planogramme est recommandée, voir inévitable.

Cet outil vous permettra de respecter vos délais d’implantation et de ne rien oublier..

.

Calculer sa rentabilité

.

En réalisant votre planogramme, vous avez défini les stocks nécessaires pour obtenir la meilleure implantation possible. Vous avez également calculé les quantités nécessaires pour pallier à vos premières semaines de vente. Mais, vous pouvez aussi aller plus loin en calculant la rentabilité semaine par semaine de votre espace et définir si votre zone est rentable ou non.

Vous pouvez ainsi savoir quel produit se vend le mieux, lequel est en décalage, si vous arrivez à atteindre vos objectifs… Ainsi votre implantation peut être réactualisée au fur et à mesure de vos résultats obtenus. Vous pouvez ainsi piloter efficacement votre rayon et maximiser les bénéfices.

.

Source : Alinéa

.

De plus, en analysant vos chiffres vous allez étudier le comportement d’achat de vos clients, comprendre leurs besoins et leurs attentes, apprendre à les connaître… Ces éléments seront précieux et utiles pour vos futures implantations et améliorer vos résultats.

.

Avec tous ses avantages vous êtes obligé de l’adopter non ?

Mais comme rien n’est jamais simple, je vais vous présenter les différentes formes qu’il peut avoir.

.

Format

.

Il peut être présenté sous 3 formes : en texte, graphique ou 3D.

A savoir, plus le planogramme est précis et détaillé, plus la lecture et la mise en place sera simple.

.

Exemple de planogramme sous forme de texte

Source : Alinéa

.

Exemple de planogramme sous forme de graphique

Source : Alinéa

.

Exemple de planogramme sous forme de 3D

Source : Alinéa

.

Maintenant que vous connaissez les différentes formes, voici mes quelques conseils d’élaboration.

.

Réalisation

.

De nos jours, il existe des logiciels conçus pour réaliser vos implantations rapidement et efficacement. Vous pouvez trouver des softwares via votre moteur de recherche internet, en voici quelques-uns : Quant, IWD, Klee, Visual Retailing

En revanche, si cet investissement est trop important pour vous, vous pouvez utiliser des outils plus accessibles destinés aux conceptions graphiques, comme Photoshop et Illustrator. Vous pouvez même utiliser Excel ou Power Point pour des réalisations simplifiées en version texte.

.

Quoi qu’il en soit, voici les 9 étapes pour commencer et réaliser un planogramme efficace :

  1. Choisissez votre espace à aménager
  2. Déterminez le support d’implantation
  3. Sélectionnez vos références de produits
  4. Pensez aux ventes additionnelles ou complémentaires
  5. Disposez vos produits en jouant sur les différentes hauteurs
  6. Calculez vos besoins en stock et déterminez vos rotations
  7. Anticiper vos besoins en matériel et en communication
  8. Définissez des objectifs de ventes
  9. Prévoyez un tableau de suivi des résultats

.

planogramme-3D

Source : Alinéa

.

Voici toutes les informations essentielles et utiles pour mettre en œuvre votre premier Planogramme.

Avec tous ses éléments rien ne pourra vous échapper !

Etes-vous convaincu ?

Alors que faites-vous encore ici ?!!

.

Et n’oubliez pas de me partager vos réalisations 😉

.

.

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à le partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

  1. Merci de cet article sur le planogramme ou l’art d’optimiser l’espace pour mieux mettre en valeur ses produits. Je crois que les 9 étapes pour commencer et réaliser un planogramme efficace feraient un super article aussi 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :